NATACHA NICORA

Natacha Nicora est née en 1980 en Argentine, où elle étudie la danse classique et contemporaine. Elle emménage en Belgique en 1997 et continue sa formation de danseuse.

En 1999, elle démarre sa carrière professionnelle qu'elle partage entre la danse et le théâtre, en collaboration avec d'autres artistes ou en développant  ses projets personnels, des projets hybrides de “poésie trash”.

Au tournant des années 2000, et  pendant deux ans, elle travaille avec Les ballets C de la B sous la direction d'Alain Platel et Arne Sierens. Elle développe une longue collaboration avec Manah Depauw et joue notamment dans l'une de ses créations au Kunstenfestivaldesarts en 2004. Pendant 10 ans, elle joue aussi avec le groupe Toc sous la direction artistique d'Anne Thuot qui met en scène les textes de Marie Henry. Aujourd'hui, elle performe dans l'espace public avec Xtnt.

Depuis 2002, elle développe également ses projets personnels, des performances seule ou en collaboration : « Cronopios sin famas », « Calamar-a-te », « Solo – Sola ? », « Übernatürliche Pizza » avec le musicien Maxime Bodson et « Uff !! (la fin) ». Des projets danse et théâtre mais ausi des incursions dans les arts visuels, comme ceux qu'elle développe avec Beata Szparagowska et Sabrina Montiel Soto.

Récemment, elle a participé à la traduction de pièces de Rafael Spregelburd : « La Modestia » avec le collectif Transquinquennal et « La Estupidez » avec le groupe flamand Tristero.

Curieuse des questions pédagogiques, elle est praticienne de la méthode Feldenkrais ; elle est aussi régulièrement sollicitée par la section théâtre de l'INSAS à Bruxelles.

  • Grey Facebook Icon
  • Grey Instagram Icon
  • Gris Google+ Icône